Plage

Notre plage sur La Croisette

Allongé face à la Grande Bleue, vous profiterez de nos nouveaux transats et découvrirez notre carte balnéaire spécialement dédiée au service sur la plage.

MICHEL M
MICHEL M
Août 7, 2022.
Excellent Serveurs au top Ambiance du restaurant au topLes plats sont très bon j’ai adoré !Je compte y retourner très vite pendant ces vacances d’été.
francoisFRP
francoisFRP
Août 6, 2022.
top établissement.!!! excellente plage resto , service ultra compétent , personnel adorable et très performant, très bonne carte et très bons produits.........!!!!!
75nawalj
75nawalj
Août 5, 2022.
Super plage Très chaleureux accueil équipe très professionnel et toujours au top Très bonne cuisine on est très ravis Mr md Jouni Ghassan
PIERRE K
PIERRE K
Juillet 14, 2022.
Jolie journée de plage Merci pour votre accueil, pour votre professionnalisme calme et serein. Pour le confort de votre terrasse, ventilée et brumatisée. Votre carte du midi est exactement ce nous souhaitions, pour cette chaude journée. Fraiche, généreuse, délicieuse, originale et sans attente. Je ne peux vous dire, en plus du merci, que « à bientôt »Pierre et corinne
JR1306
JR1306
Juillet 10, 2022.
Trois expériences, trois réussites Généralement, les restaurants de plage ont mauvaise presse : prix exorbitants, cuisine surgelée, quantités ridicules et personnel peu concerné. Souvent, ces critiques sont justifiées. Mais ce n'est pas ce que j'ai trouvé au Rado Beach Helen (aka RBH. Je ne sais si le jeu de mots est fait exprès. Je vous laisse lire l'acronyme rapidement 🙂 ).En l'effet, en l'espace d'un mois je suis allé déjeuner deux fois au RBH et y ai passé une soirée avec des amis. Je me suis tout de suite senti très bien accueilli. David, le chef de salle (enfin, de terrasse) est sympathique et ouvert aux critiques. Par ailleurs, la serveuse s'occupant de notre table à chaque fois a toujours été agréable et de bons conseils, que ce soit pour les plats ou le vin. Il n'y a pas de volonté de vendre les assiettes et les bouteilles les plus chères.Le RBH est bien situé, un peu en décalage des autres restaurants de plage. La réservation est tout de même vivement conseillée. Une partie des tables se trouve sur une terrasse en teck bien entretenue, une autre sur le sable. La salle possède quelques tables également et les toilettes sont propres. L'été, des brumisateurs énormes de couleur bleue diffusent de la fraîcheur. Et ils sont nécessaires, même si les parasols sont omniprésents. Les fauteuils aux assises épaisses sont ultra confortables. Les tables sont joliment dressées à base de nappes blanches immaculées et de jolies assiettes bleues. Un vase vintage rempli de fleurs séchées sur chaque table donne un côté bohême aux lieux.Côté carte, celle-ci change selon la saison. De plus, il existe une carte pour le midi et une pour le soir, avec quelques plats récurrents. Au niveau des plats, on retrouve des assiettes à partager sous forme de planche de charcuterie ou de poisson, un émincé de poulpe, des sashimis,... Le soir, ce sont cinq entrées, quatre plats de fruits de mer (huitres, crevettes, bulots,...), six de poissons (loup, cabillaud en croûte,...), cinq de viande (tartare, hamburger, filet de bœuf Simmental,…) et quatre de pâtes. J'ai noté la présence de plats végétariens. En somme, on retrouve des classiques de la cuisine de plage avec toutefois des mélanges sucrés-salés ou des épices exotiques. Il s’agit d’une cuisine simple de base mais avec des touches d’originalité (je pense ici au cabillaud en croute de pain d’épices).Je précise ici que les plats sont copieux et les assiettes joliment dressées. On sent que l'équipe est soucieuse de servir ses clients correctement, tant quantitativement que qualitativement.Lors de mes deux premières visites, j'ai goûté le fish and chips, puis les linguine pomodoro et burrata crémeuse. A chaque fois, j'ai retrouvé la saveur de ces plats, le croustillant du fish and chips, l'onctuosité de la burrata, le bon goût de la tomate.Je vais surtout m'arrêter sur ma dernière expérience, car j'ai eu le temps de prendre des notes et je peux décrire mon dîner avec précision. J'ai commencé par commander un jus détox composé de jus de pomme, ginger beer, sirop de basilic, menthe fraîche et concombre. Je n'ai pas vraiment senti le sirop de basilic, mais le concombre et surtout le gingembre étaient bien présents. La boisson était fraîche, pétillante et a rempli son rôle : me désaltérer et éveiller mes papilles. Un ramequin d'olives nous a été apporté. Mon épouse a choisi un thé glacé maison sans sucre, l'un des convives un mojito qui était vraiment bien alcoolisé et avait le bon goût de menthe.Nous avons choisi de commander deux planches à partager en guise d'amuse-bouche. L'Assiette italienne est composée de produits de base de la gastronomie transalpine : coppa, gressins (un peu mous à mon goût ceci étant dit, mais recouvert de graines de sésame), coppa, jambon de Parme, artichauts à l'huile,... Ne mangeant pas de viande, je ne me suis pas penché sur cette assiette, nonobstant quelques gressins. Je me suis beaucoup plus intéressé à l'Assiette Poséidon, mélange de sashimis saumon, tempura de crevette, poulpe (coupé en dés) flambé aux épices et tataki de thon. J'ai retrouvé tous les éléments annoncés à la carte. Le tempura n'était pas huileux, le poulpe était souple et poivré, le thon était délicieusement rosé, les sashimis aux lamelles fines n'étaient pas écœurants. De plus, la sauce pour le tempura était relevée comme il se doit.Ces deux planches n'ont pas résisté à l'appétit des convives. Nous étions cinq, et elles ont suffi à servir d'entrée.Mon plat de résistance s'est présenté sous la forme de gnocchis végétariens à la truffe. Le tout était accompagné de tuiles fines et croquantes de parmesan, de tranches de truffe d'été et d'une sauce aux truffes. Les gnocchis étaient parfaitement cuits, pas pâteux, la sauce aux truffes était chaude et je n'ai pas eu à me dépêcher de manger de peur qu'elle ne se fige dans l'assiette. Il s’agissait d’un vrai plat à la truffe, pas d’un ersatz saveur truffe. Mon épouse a choisi le carpaccio de noix de Saint-Jacques. La promesse d'un plat sucré-salé l'a tentée. En effet, une vinaigrette mangue-passion et des pickles d'abricot étaient annoncés. Ce qu'elle a particulièrement apprécié. Un plat tout en fraicheur aux couleurs estivales. Quelques noisettes torréfiés apportaient un croquant original à l'assiette.Comme à chacune de mes visites, je me suis laissé tenter par une coupe de glace : deux boules pêche et abricot (toujours servies avec une ou deux cigarettes russes). Un dessert simple mais agréable par une chaude soirée. J'ai vu passer quelques desserts, particulièrement copieux, notamment les fraises melba, le tiramisu que l'équipe de salle finit de préparer devant le client, sans oublier la chantilly maison ô combien mousseuse.A côté de cela, nous avons profité de bons vins comme le Minuty Rose et Or ou le Foussenq, un vin rosé varois moins réputé, moins cher mais tout aussi bon. J'ai tout de même indiqué à la serveuse que le vin rosé pouvait manquer de fraîcheur. Un seau avec d’eau fraiche et des glaçons sont vite venus réparer ce défaut passager mais tout de même important au vu du prix des bouteilles.Les prix, je vais justement en parler. Le RBH est un restaurant de plage situé à Cannes. Partant de ce principe, on se doute que manger pour moins de 20 euros est impossible. Il faut accepter de payer le décorum, la magnifique vue sur la plage et l'ambiance musicale. Pour une table de cinq personnes, nous avons payé 540 euros pour deux planches à partager, cinq plats, deux ou trois desserts, trois bouteilles de vin, deux d'eau et des cocktails avec ou sans alcool. Dans l’absolu, ce n’est pas non plus le scandale de l’année. Certes, certains tarifs sont injustifiés selon moi, je pense ici à l'œuf mollet au houmous et caviar à 59 euros ou les fraises melba à 20 euros. Il faut savoir choisir pour ne pas faire grimper l'addition de manière démesurée. Mais dans l'ensemble, il s'agit de tarifs communs sur la Croisette en été, dans un restaurant de qualité.En somme, pour une expérience sur la Croisette de qualité, je recommande vivement la découverte du RBH. Loin des clichés de ce type d'établissement, le RBH a toujours assuré un service professionnel et une cuisine convaincante à chacun de mes passages.
JuAdvisor
JuAdvisor
Juillet 9, 2022.
Super endroit Une belle adresse sur la Croisette. Personnel et plats au top.Un endroit calme et parfait pour dîner les pieds dans le sable

Rado Beach Helen

Chaque journée est un événement !

X